Qu’est-ce que la médiation ?


Samantha

 

est l’invitée de BdM du Mercredi 24 février 2016.


Ou Comment découvrir un métier aux multiples facettes grâce à Martin.


Martin et la Médiation.

Samantha Giordano et ses camarades, Aurélie Magnin, Nicolas Jouzeau, Clélie Giraud, Emile Thelin, étaient étudiants en Master 1 Design de communication, parcours médiation et innovations numériques à IRAM (International Rhône Alpes Media) à Saint-Etienne. Ils réalisent cette vidéo dans le cadre du cours de médiation. La consigne était de proposer une définition de la médiation en prenant pour exemple 2 sortes de médiations, en l’occurrence ici, la médiation culturelle et la médiation éducative. S’appuyant sur des recherches théoriques, leur travail a été enrichi d’interviews : une médiatrice chargée des publics éloignés dans un musée d’archéologie, une chargée de missions dans le service conservation du même musée et une bibliothécaire.

10675722_916127288412360_8612821649284316083_n

Alors vous avez tout compris ? Des réactions ?


Samantha

photo type

Âge : 24 ans

Détentrice d’une licence Histoire de l’Art et d’une licence professionnelle Administration des Institutions culturelle – IUPAIC Arles. Diplômée d’un master Design de communication – mention médiation et innovation numérique.

Pourquoi la médiation ? Selon moi, la culture mérite d’être mise en avant, car elle apporte quelque chose de bénéfique à la société. Je pense que ce qui est intéressant est le fait qu’elle soit le témoin du temps qui passe et de l’évolution de l’Homme. Elle est notre identité. Elle est le moyen d’apprendre tout en se divertissant, le but étant de se laisser aller à la découverte et quelque part se découvrir soi-même. La culture, sous toutes ses formes doit avoir pour but de bousculer nos habitudes, nos prises de position et, dans le meilleur des cas, d’entraîner le public à s’interroger sur lui-même et sur la société. C’est dans cette optique qu’elle doit être accessible à tous et largement diffusée. En tant que médiateurs, nous avons le devoir de partager notre savoir de façon à intéresser les néophytes et fasciner le spectateur. Il faut réussir à lui faire passer un message particulier à travers ce qu’on lui présente. C’est un défi que l’on se lance et c’est une des facettes du métier qui me tient à cœur. « Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde ». Cette citation de Gandhi résume bien mes motivations. J’ai l’ambition de croire qu’en rendant la culture accessible à tous, nous pouvons apporter de nouvelles émotions au public. Mais la médiation ce n’est pas seulement partager un savoir, c’est aussi permettre de s’approprier ce savoir et à travers cela créer des liens. C’est apprendre du passé pour mieux comprendre le présent. Et ce sont toutes ces choses qui m’ont porté vers la médiation.

Contexte d’expériences ? Médiatrice à la Fabulerie. Chargée de mission en médiation culturelle et numérique au Musée départemental Arles Antique. Organisation de museo[sud]mix 2014.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s