La Caverne du Pont d’Arc, bienvenue en – 36 000 AP

La falaise de la grotte recréée de la Caverne du Pont d’Arc @ Fabre-Speller Architectes Atelier 3A - F. Neau - Scène - Sycpa 2
La falaise de la grotte recréée de la Caverne du Pont d’Arc @ Fabre-Speller Architectes Atelier 3A – F. Neau – Scène – Sycpa 2

Ou comment être plongé au coeur de l’Ardèche préhistorique, dans une chênaie magnifiquement enneigée.

C’est ainsi que débute l’aventure. Garée sur un parking, face à un bâtiment moderne d’une belle facture alors que quelques flocons commencent à tomber, un sandwich poulet/mayonnaise entre les mains.
Je suis au coeur de l’Ardèche, face à un monument ouvert récemment, en avril 2015, qui agite toute l’Europe avec son projet d’ambition. C’est ici, à Vallon Pont d’Arc qu’on a décidé de reconstituer échelle 1.1 la grotte Chauvet, dite la deuxième Lascaux, connue dans le monde entier.

La Caverne du Pont d’Arc tient-elle ses promesses ?

D’abord, ce lieu vous réserve de nombreuses surprises, que je ne dévoilerai pas ici. Ainsi, j’ai choisi une photo de l’architecture extérieure, mais si vous voulez voir à quoi ça ressemble, c’est ici, ou encore sur le très beau site de architecture.culture. Mais je dois vous dire que cette visite est géniale. Le monde de la préhistoire s’ouvre à nous d’une toute nouvelle manière, nous marchons dans les pas de nos ancêtres en totale immersion avec leur environnement. Comment ne pas se sentir privilégiés ? L’équipe est très accueillante, agents d’accueil, de sécurité et médiateurs font en sorte que vous vous appropriez un peu le lieu.

La visite est-elle étouffante ?

Je n’aime pas beaucoup être enfermée, voilà pourquoi je visite peu de grottes même si cela me plaît. Là certes, vous êtes dans un lieu clos sans fenêtre, mais ce n’est pas l’espace qui manque. Cela fait plutôt l’effet d’être dans une pièce que dans une grotte. De plus, aucune humidité ne se fait sentir, l’ambiance est très agréable, chaude par les couleurs et le travail sur les jeux de lumières.

L’innovation numérique ?

Préhistoire & numérique, ça marche ! La bonne surprise du lieu a, bien entendu, été l’utilisation de façon très juste du numérique dans la médiation. Les procédés de médiations intéragissent avec différents types d’écrans et de dispositifs dynamiques d’interaction sur ces supports. Le tout ancré dans une muséographie très bien conçue, tant dans son parcours que Je n’en dirai pas plus, sauvons les surprises !

Voyage, voyage !

Laissez-vous du temps pour visiter ce lieu. Préparez-vous à y passé quelque heures, tant les différentes propositions du sites ont vocation à plaire, enfant comme adulte y trouvera son compte. Prévoyez cette visite plus comme une balade à la découverte de l’aurignacien, entre visite de grotte et visite de musée. Nous avons été conquis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s